Introduction

Auteur:Anne Peeters
Pages:9-12
 
EXTRAIT GRATUIT

Page 9

Située en région wallonne, l'entreprise Qualitherm1 est une petite entreprise de la métallurgie. Avec ses six salariés, le directeur a des valeurs bien ancrées en matière d'environnement. Toute son activité repose sur le souci constant d'y veiller: recours aux énergies renouvelables et recyclage des eaux usées. Mais sa démarche ne s'arrête pas à l'environnement: le directeur de Qualitherm a aussi veillé à engager des personnes en chômage de longue durée auxquelles il a assuré une formation spécifique. Aujourd'hui, l'entreprise a acquis une excellente réputation auprès de ses clients ce qui, le bouche à oreille aidant, lui a permis d'emporter de nouveaux marchés. Le climat social de l'entreprise a favorisé sa croissance. Les démarches énergétiques ont été récompensées par des économies substantielles.

Qualitherm est l'une des nombreuses et discrètes entreprises que l'on qualifie aujourd'hui de «socialement responsable». Le directeur de l'entreprise, désormais convaincu de la plus-value Page 10 économique de cette démarche, est décidé à acquérir plusieurs normes et labels environnementaux. La responsabilité sociale - ou sociétale - des entreprises est une expression qui est entrée aujourd'hui dans le vocabulaire des gestionnaires d'entreprises. Toutes les grandes entreprises affichent des pratiques classées sous le vocable de RSE. Il s'agit d'actions situées dans le domaine environnemental, d'actions qui impliquent l'entreprise dans les communautés locales ou encore de pratiques plus spécifiquement dirigées vers les salariés, les clients, les consommateurs, voire, vers les pouvoirs publics ou les investisseurs. La RSE est aujourd'hui une sorte de «must» de la grande entreprise. Les pouvoirs publics en sont conscients. La Commission européenne, les Etats mais aussi les régions y accordent de plus en plus d'importance au point de structurer des politiques publiques autour de cet axe.

Pourtant, certains se demandent s'il s'agit d'un effet de mode ou d'une étape majeure de l'évolution des méthodes de gestion. Apparue à la faveur d'un mouvement de contestation à l'encontre des entreprises, elle pouvait en effet laisser penser qu'il s'agissait d'une réaction défensive visant à redorer Page 11 le blason des multinationales. Si tel a été le cas parfois, on a cependant vu apparaître des démarches moins opportunistes et plus dirigées vers une gestion intégrée de diverses dimensions non directement liées à la mission centrale de l'entreprise...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI