Introduction

Auteur:Philippe Quarré
Pages:11-14
 
EXTRAIT GRATUIT

Page 11

L'auteur de ces lignes a été avocat pendant 27 ans. Il a également enseigné diverses matières dont l'introduction au droit. Il a été titulaire à l'Université Libre de Bruxelles des cours de procédure pénale, procédure pénale comparée, et du cours inter-universitaire de droit judiciaire lié à la procédure pénale. Il enseigne actuellement les droits de l'homme.

L'expérience de ces années de recherche et de pratique a mis en lumière la commune méconnaissance de la nature et de la réalité du droit, qui pourtant s'applique quotidiennement à la plupart de nos actes et nous régit dès avant notre naissance jusqu'après notre mort. Bien plus, même si nous sommes confortablement installés dans un pays démocratique, nous ne pouvons vivre en ignorant le monde et ce qui s'y passe : les violations des droits de l'homme, les guerres ou les risques de conflits, les intégrismes et le terrorisme, qui menacent toute l'humanité.

Chaque jour, après nous être levés, nous absorbons des nourritures que nous avons achetées (contrat), qui peuvent être avariées (responsabilité contractuelle, quasi-délictuelle ou délictuelle). Nous quittons notre domicile (déterminé en application de la loi), dont nous sommes locataires ou propriétaires (contrats et responsabilités attachées à ces situations), pour monter dans un bus ou un tram (contrat de transport) ou pour prendre notre voiture, qui a fait l'objet d'un contrat d'achat, de prêt ou de leasing, qui doit être couverte par un contrat d'assurance et dont les taxes ont dû être acquittées.

Nous tournons la clef de contact et nous voilà partis vers les responsabilités, civile en cas d'accident, mais aussi pénale en cas d'infraction. Point n'est besoin de continuer une lassante et déjà très incomplète démonstration. Nous vivons dans le droit, nous baignons constamment dans le droit, et rares sont les actes qui n'ont pas une signification ou une répercussion juridique. Boire un verre d'eau peutêtre, quoique ... l'eau a été achetée, comme le verre, ceux qui la distribuent sont responsables de sa qualité et la disposition de boisson, indispensable à la vie, fait aussi partie, sous un certain angle, de la garantie des droits fondamentaux, de l'accès aux moyens minima d'existence !

Mais aussi, nous ouvrons nos journaux et voyons ce qui se passe dans le monde : l'horreur des guerres, d'un terrorisme qui nous menace tous. Page 12

Pouvons-nous demeurer insensibles et, au-delà, ignorants ? Mais lorsqu'on prend connaissance des réactions des uns et des autres, on ne peut...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI