30 SEPTEMBRE 2020. - Projet de radiation de l'arrêté du 27 septembre 1998 classant, comme monument, le kiosque à musique sis place du Marché à Fosses-la-Ville et établissant une zone de protection comprenant la Place du Marché et les façades des immeubles qui la ceinturent. - Décision d'entamer la procédure visée à l'article 23 du Code wallon du Patrimoine

 
EXTRAIT GRATUIT

La Ministre du Patrimoine,

Vu le Code wallon du Patrimoine, et notamment l'article 23;

Vu l'arrêté du Gouvernement wallon du 13 septembre 2019 fixant la répartition des compétences entre les ministres et réglant la signature des actes du Gouvernement;

Vu l'arrêté du Gouvernement wallon du 26 septembre 2019 portant règlement du fonctionnement du Gouvernement wallon;

Vu l'arrêté de classement comme monument du kiosque à musique sis place du Marché à Fosses-la-Ville du 27 septembre 1998 et d'établissement d'une zone de protection couvrant la place du Marché et les façades des immeubles qui la ceinturent;

Considérant que le bien, lors de son classement, revêtait un intérêt architectural en ce que non seulement le kiosque à musique de Fosses-la-Ville était fidèle à la typologie mais aussi que sa conception assez tardive (1937) était empreinte des enseignements des dernières décennies et avait compensé les faiblesses d'autres kiosques en recourant au béton armé par préférence au métal, trop exigeant en soins et traitements;

Considérant que la combinaison de matériaux novatrice (béton armé, métal et brique pour le socle) était unique parmi les kiosques à musique classés ou repris à l'Inventaire régional et qu'ainsi le kiosque de Fosses-la-ville présentait un intérêt architectural remarqué;

Considérant que le bien, lors de son classement, revêtait un intérêt artistique en ce qu'il était empreint d'un style néo-classique, cas unique en Wallonie, les autres kiosques classés s'apparentant au style Art Nouveau ou Art Déco;

Considérant que la référence explicite au kiosque à musique du Petit-Trianon à Versailles était également unique en Wallonie;

Considérant que le bien, lors de son classement, revêtait un intérêt social en ce qu'il offrait une scène et un décor de marque aux événements et aux célébrations publiques;

Considérant que le kiosque à musique, placé au centre de Fosses-la-Ville, au pied de la maison communale, offrait un cadre élégant et pérenne comme réponse aux nouveaux besoins et aspirations de la communauté locale de l'époque;

Considérant que le kiosque avait gardé sa fonction et son usage initial, à l'occasion des carnavals et autres festivités, de concerts et de célébrations;

Considérant que le bien, lors de son classement, revêtait un intérêt...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI